lundi 22 mai 2017

Roulés apéritifs aux carottes et au Saint-Moret

Avec l’été qui arrive, j'aime organiser des apéritifs, ces chouettes moments le week-end où l'on décompresse avec des amis autour d'un verre et plein de petites choses à grignoter. Et puis c'est aussi l'occasion de tester de nouvelles recettes sympathiques comme cette préparation surprenante de roulés aux carottes et au fromage frais, que j'ai vue passer sur la page d'Alison.  
Bonne pioche (comme toujours quand je vais fouiner sur son blog!) car ce fut un joli succès


Ces roulés seront aussi l'occasion de faire manger des carottes sous une forme un peu différente de ce que l'on connait. Pour les petits, c'est La bonne idée! Pour les plus grands, c'est encore meilleur accompagné d'un verre de rosé...


Ingrédients

Pour une vingtaine de roulés 

200g de carottes = environ 2 grosses carottes
150g de fromage frais type Saint Moret
50g de farine T55 ou T45
3 gros œufs
1 échalote
1 cuillère à café de levure chimique
Ciboulette fraîche ciselée ou surgelée


Préparation

Préchauffer le four à 180°C.

Faire bouillir une casserole d’eau salée.
Éplucher les carottes pour en avoir 200g (ça représente environ 2 grosses carottes) et les couper en rondelles. Les plonger dans l’eau bouillante et les laisser cuire jusqu’à ce qu’elles soient fondantes.

Égoutter et écraser à la fourchette ou au presse-purée (mais pas au mixeur). La purée doit encore contenir quelques petits morceaux.

Dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs, la farine tamisée avec la levure, puis la purée de carottes et la ciboulette ciselée. Saler et poivrer généreusement.

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel puis les ajouter délicatement à la préparation précédente avec une maryse ou une cuillère à soupe (pas de fouet ici).


Verser la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en essayant d’obtenir un rectangle d’épaisseur régulière.

Enfourner 10 minuter à 180°C. La pâte doit être dorée.




Pendant ce temps, préparer la garniture en fouettant au fouet manuel le Saint-Moret et l’échalote émincée.

Quand la "génoise" est prête, la laisser refroidir sur un torchon humide  puis étaler uniformément la garniture sur toute la surface (en laissant 1/2 cm libre de chaque côté).
Rouler délicatement la génoise en serrant bien et en essayant de ne pas la casser.

Enrouler dans du papier film et réfrigérer pour au moins 4 heures (la veille c'est parfait!).


Au moment de servir, enlever le papier film, découper en tranches et déguster!

C'est prêt!  



La Note des Goûteurs : 16/20

mercredi 17 mai 2017

Soupe glacée aux Fruits Exotiques

Il fait beau, il fait chaud, c'est presque inespéré mais que vois-je sur cette saleté d'application Météo : la trêve du froid ne durera que deux malheureux petits jours et demain, ce sera le retour fracassant de la pluie et de la brume! Alors je me dépêche de vous poster la recette du dessert dégusté hier soir, recette qui n'en est pas vraiment une tant elle est facile et rapide et surtout recette qui n'avait aucunement vocation à se retrouver sur le blog... Oui mais cette soupe glacée aux fruits exotiques était si agréable, si fraiche, si délectable avec ses petites graines de fruits de la passion qui venaient chatouiller le palais à chaque cuillerée, que j'ai décidé de vous la présenter tout de même! Comme vous le verrez dans la liste des ingrédients, j'ai utilisé la fantastique purée de fruits exotiques CapFruit que j'achète sur internet et que je stocke au congélo pour en avoir toujours sous la main. Le fait d'ajouter un élément congelé permet en plus d'obtenir une soupe bien froide sans nécessiter de temps de repos.
On, mixe, on sert, on déguste, et on profite du soleil avant qu'il ne se fasse la belle!



Ingrédients

Pour 2 personnes

1 petite mangue
1/2 citron vert
Environ 100g de purée de fruits exotiques CapFruit préalablement congelée

1 fruit de la passion
1 peu de yaourt grec épais à peine sucré ou de crème chantilly au yaourt 

2 sablés bretons ou petits-beurres émiettés grossièrement (facultatif)

Note : pour ceux qui se poseraient la question, voilà à quoi ressemble la purée de fruits CapFruit.  Elle a l'avantage de ne contenir que peu de sucre est d'être composée à 90% de fruits. Plusieurs parfums sont disponibles. Je les congèle dans des sacs congélation et les garde ainsi au congélateur plusieurs mois.



Préparation

Dans un blender, mixer la mangue épluchée avec la purée de fruits congelée et un filet de jus de citron vert. La  texture doit être veloutée.

Dans des coupes individuelles, verser la soupe de mangue et réfrigérer jusqu'au moment de servir (mais ce n'est pas du tout indispensable puisqu'elle sera déjà quasiment glacée grâce à la purée congelée).

Au moment de servir, verser les graines d'un demi fruit de la passion sur chaque coupe puis ajouter une belle cuillère à soupe de yaourt grec épais, préalablement mélangé avec une cuillère à café de sucre vanillé. Si vous avez le temps, remplacez le yaourt par de la crème chantilly au yaourt, ce sera encore meilleur!

Saupoudrer de sablés émiettés.


Déguster bien frais!

La note des goûteurs : 16/20

lundi 15 mai 2017

Coup de coeur Parisien : l'Atelier Carnem

Youhou, un nouvel excellent restaurant Parisien à vous faire découvrir, ça faisait longtemps tiens!

L'atelier Carnem a ouvert ses portes il y a seulement 2 mois, mais croyez-moi. il est déjà bien rodé.  Comme son nom le laisse présager, on y déguste de la viande et pas n'importe laquelle. A la carte, aux morceaux classiques tels que la bavette ou la côte de bœuf s'ajoutent les pièces dites d'exception. Tout un programme donc!


Avant de vous parler de l'essentiel, un petit mot sur le décor : atypique. Accrochez-vous, à l'atelier Carnem, on dine les pieds dans le sable! Bon, je vous l'accorde, je n'ai pas bien compris le rapport avec les spécialités carnassières au menu. J'aurais plutôt vu ce concept dans un établissement spécialisé dans les produits de la mer, mais ceci étant, j'ai trouvé cette ambiance exotique plutôt très agréable! Les tables sont bien espacées (contrairement à ce que je reprochais à l'Aller-Retour), le lieu n'est pas enfumé pour un sou (contrairement à ce que je reprochais à l'Atelier Vivanda!).
Définitivement un restaurant où l'on se sent bien.

Pour débuter le diner, l'os à moelle est particulièrement apprécié par le géant à notre table (qui est à la tête des désormais célèbres établissements Grilled Cheese Factory, oui oui c'est bien lui!), très friand de ce type de mets.

Duo d'os à moelle

Pour le plat principal, l'air de la mer aidant (!), nous décidons de nous faire plaisir en allant piocher du côté des viandes d'exception :

- L'Entrecôte Riverine d’Australie tout d'abord, est simplement phénoménale, tendre comme c'est pas permis et au goût sublime. Une des meilleures entrecôtes jamais dégustées à ce jour.

Entrecôte d'Australie

- En face, c'est la noix d'entrecôte d'Argentine qui séduit mes comparses. Celle-ci est très bonne, un peu moins puissante gustativement que la précédente mais le fondant de la pièce est à nouveau assez remarquable.

Dans les deux cas, on pourra choisir de cuire sa viande au barbecue, ce que je vous recommande chaudement ou plus simplement à la plancha.

Entrecôte d'Argentine

Les accompagnements sont quant à eux tout à fait honorables, avec une mention spéciale pour les brochettes de légumes grillés à la plancha et pour l'onctueuse purée de pommes de terre.

Brochettes de légumes grillés et frites maison

Pour terminer en douceur, difficile de passer à coté des desserts faits maison, un vrai plus pour ce type d'adresses viandardes.

- Coulant Poire/Chocolat : énorme et plutôt réussi, quoique plus fondant que coulant.

- Tarte aux fraises déstructurée : la chantilly est légère, le sablé est bien sablé et les fraises parfumées. Une sorte de fraises / chantilly mais en plus gourmand!

Coulant et tarte aux fraises déstructurée

Coulant poires / chocolat

Pour ne rien gâcher, le service est souriant, rapide, avenant, de bon conseil : irréprochable!

Vous vous en doutez, les prix sont à la hauteur de la qualité de la viande mais j'ai finalement trouvé que ces tarifs étaient amplement justifiés (la carte se trouve sur leur site ici). Évidemment, on ne se rendra pas à l'Atelier Carnem tous les jours mais de temps en temps, quand l'envie d'une excellente viande se fera ressentir, cette adresse sera définitivement The place to go!


Cuisine : 4,5/5
Service : 4,5/5
Lieu / Ambiance : 4,5/5 
Rapport Qualité / Prix : 3,5/5 (assez cher mais justifié!) 

Avec qui? Entre amis /en amoureux /en famille / repas d'affaire

La Note finale de la Goûteuse (moi!) : 17/20

L'atelier Carnem
5 rue du pot de fer 
75 005 Paris

samedi 13 mai 2017

Millefeuille express chocolat noir et chocolat Dulcey

Le millefeuille, voilà une pâtisserie que j’affectionne tout particulièrement, mais que je n'ai jamais tenté de faire chez moi, la faute à ma peur phobique de la pâte feuilletée maison. Jusqu'à ce que j’aperçoive chez Edda l'idée du siècle : le remplacement de la pâte feuilletée  par des crêpes dentelles craquantes. 
Réalisation simplissime, zéro cuisson et zéro stress, le concept de ce millefeuille nouvelle génération m'a emballé
J'ai choisi de le garnir d'une ganache montée au Chocolat Dulcey, ce chocolat "blond" qui a un goût de caramel et j'y ai associé une touche de chocolat noir pour que les saveurs s'équilibrent et que le tout ne soit pas trop sucré. 
Résultat : DIVIN! Un dessert de chef prêt en un temps record et à la portée de tous, même les plus débutants d'entre vous! 
Le concept a de quoi séduire, non?
 

Ingrédients

Pour 8 personnes

32 crêpes dentelles ou gavottes (4 crêpes dentelles par millefeuille)

Ganache montée au Dulcey :
200g de chocolat Dulcey (Valhrona)
25 cl de crème liquide froide
12 cl de crème liquide chaude
1 belle pincée de fleur de sel

Ganache onctueuse au chocolat
100g de chocolat noir fort en cacao (à 66 % ici)
13 cl de crème liquide entière
20g de sucre inverti (ou de miel neutre)
25g de beurre demi-sel mou (ou beurre doux + une pincée de sel)

Noisettes grillées hachées ou amandes effilées grillées



Préparation

La veille, préparer la ganache montée : 

Faire fondre au bain-marie le chocolat Dulcey.
Porter à ébullition 12 cL de crème liquide dans une casserole ou au micro-ondes.

Verser la crème en trois fois sur le chocolat concassé, en mélangeant avec une maryse de façon à réaliser une émulsion. Bien mélanger à chaque fois, jusqu’à obtenir un mélange brillant.
Ajouter, d'un coup, les 25 cL restants de crème froide, mélanger bien (à la maryse toujours). Ajouter la fleur de sel.
Filmer au contact de la crème et réfrigérer pour 8h minimum (je conseille 24h).

 

Ganache au chocolat noir  :
Faire chauffer (au micro-ondes ou à la casserole) la crème et le sucre inverti ou le miel. Disposer le chocolat dans un saladier et verser par dessus la crème très chaude en 3 fois, tout en mélangeant vivement avec une maryse. Ajouter alors le beurre en petits moceaux et mélanger bien .



Filmer au contact et réfrigérer pour au moins 4h.

Au batteur électrique ou au robot, monter la ganache au Dulcey bien froide en chantilly.

Montage :
Disposer 2 crêpes dentelles par assiette, verser de la ganache montée au Dulcey avec une poche à douille et au milieu de la ganache chocolat.
Recouvrir de 2 crêpes dentelles puis à nouveau de ganache montée. Servir avec le reste de ganache au chocolat noir à côté.

C'est prêt!



La Note des Goûteurs : 18/20 

mercredi 10 mai 2017

Coup de coeur Strasbourgeois : S'Musauer Stuebel

Un restaurant au nom imprononçable et situé littéralement au milieu de nulle part? Non on ne vient pas au S'Musauer Stuebel par hasard mais on y vient quand même! Et on a bien raison car cette adresse est une perle cachée que je vous emmène aujourd'hui découvrir.

On y dégustera de jolies entrées simples mais savoureuses : saumon mariné, tartare de bœuf ou encore rillettes de sardines. 

Saumon mariné
Rillettes de sardines et tartare de Bœuf

Puis on passera aux choses sérieuses avec de sublimes Saint-Jacques parfaitement saisies et servies avec une sauce divinissime. Un plat Terre/Mer tout en douceur et en contrastes.

Saint-Jacques

En face, le Bœuf Wellington composé de rôti de bœuf, de champignons des bois, de foie gras et d'une pâte impeccablement feuilletée sera un vrai bonheur en bouche et dans l'assiette.
Ce plat méritera à lui seul le détour dans les contrées Neudorfoises.

Bœuf Wellington


Comme souvent, de mon point de vue, les desserts seront moins intéressants, ou en tous cas moins recherchés que le reste du repas. Mais par gourmandise, on pourra évidemment se laisser tenter par le coulant au chocolat Valhrona ou par l'élégante poire Belle- Hélène.

Fondant au chocolat et poire Belle Hélène
Tarte au citron meringuée et Mont-Blanc revisité

On finira le repas avec un café, un (grand) sourire, et l'addition Svp, finalement bien douce par rapport au plaisir procuré!

Ben alors, qu'est-ce que vous attendez pour programmer un week-end Strasbourgeois?


Cuisine : 4,5/5
Service : 4/5 
Lieu / Ambiance : 4/5 
Rapport Qualité / Prix : 4/5

Avec qui? Entre amis /En amoureux /en famille/ Repas d'affaire


La Note finale de la Goûteuse (moi!) : 17,5/20


S'Musauer Stuebel 
11 Rue de Murbach
67000 Strasbourg

vendredi 5 mai 2017

Pizza aux Poires et au Gorgonzola

Il y a quelques semaines, j'ai voulu tester  un restaurant italien à Paris (la Cicciolina pour ne pas le citer) dont on m'avait vanté les qualités. J'ai pu y déguster une étonnante et excellente pizza aux poires et au gorgonzola. Malheureusement, le service était totalement chaotique (du genre à se tromper trois fois dans la commande et à apporter les plats de chacun en décalé).

Du coup, je suis sortie du restaurant en me disant que 
1) Je n'y remettrai jamais les pieds mais que,
2) C'était vraiment dommage parce que j'avais adoré ma pizza!

Alors évidemment, j'ai voulu la reproduire dans mon petit appartement, sans four à bois mais avec toute ma bonne volonté! La pizza obtenue fut franchement top, finalement assez différente de la version originale mais tout aussi délectable.
Au final, voilà une recette qui sort des sentiers battus et qui devrait combler tous les amateurs de sucré / salé!


Ingrédients

Pâte à pizza (la même recette qu'ici):

350g de farine T45
190 mL d'eau tiède
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de sel
2 cuillères à soupe rases de sucre zn poudre
1 sachet et demi de levure sèche de boulanger Briochin (1 sachet = 250g de farine) ou 15g de levure fraîch. Evitez les levures à "pousse rapide" qui lèvent moins bien

Garniture : 
Base : 100g de ricotta mélangée à quelques cuillères (60g environ) de crème fraîche légère à 15% de Mg
1 boule de mozzarella classique au lait de vache de 125g (pas de Bufala ici, qui rendrait trop d'eau)
160g à 200g de gorgonzola 
3 poires Williams (ou autre variété de poires)
Une noix de beurre ou de margarine
Une cuillère à soupe de miel
Quelques cerneaux de noix ou noix de pécan
Thym (frais ou séché)

1 filet de miel au moment de servir (facultatif)

Note : vous pouvez également, si vous n'avez pas le temps, acheter une pâte à pizza du commerce. Préférez dans ce cas celle de Picard que je trouve bien supérieure aux autres pâtes industrielles.


Préparation

Préparer la pâte :
Dans un bol, mélanger la farine et la levure sèche. Ajouter le sel et le sucre, puis faire un puits au milieu et ajouter l'eau tiède (pas chaude surtout) et l'huile. Pétrir quelques minutes, à la main ou au robot (avec l’accessoire crochet) jusqu'à obtenir une boule souple.

Note : si vous utilisez de la levure fraîche ou de la levure sèche d'une autre marque, le procédé est différent : émietter la levure dans une partie de l'eau tiède, laisser reposer 15 minutes puis incorporer ce mélange à la farine mélangée au sel et au sucre. Ajouter alors le reste d'eau tiède et l'huile et continuer la recette.

Déposer un torchon par dessus le saladier et laisser lever dans un endroit chaud pendant 1h30 à 2 heures, à côté du radiateur ou du four allumé par exemple.
Pendant ce temps, préparer les poires caramélisées :  dans une poêle, faire fondre 2 cuillères à soupe de beurre puis ajouter les poires en lamelles pas trop fines. Ajouter un filet de miel neutre dans la poêle et laisser caraméliser quelques instants. Remuer régulièrement, les poires ne doivent pas brûler.

Étaler la pâte sur une grande plaque rectangulaire recouverte de papier sulfurisé. Étaler par dessus le la ricotta et la crème, préalablement mélangées dans un petit bol.


Disposer les poires sur la base puis placer harmonieusement des gros morceaux de gorgonzola et les tranches de mozzarella. Saupoudrer de thym, saler légèrement et poivrer.



Enfourner dans un four préchauffé à 200°C pour 20 minutes environ.

Au moment de servir, rajouter un mince filet de miel  sur la pizza et servir avec une salade verte.

Déguster!

Et voilà la Pizza originale!

Laquelle préfèrerez-vous?



La Note des Goûteurs : 17/20

mercredi 3 mai 2017

Soirée de Lancement du Guide PUDLO Paris 2017 au George V

Je n'ai que quelques minutes devant moi mais je me dépêche car il fallait absolument que je vous raconte...
J'ai eu l'immense honneur d'être conviée à la soirée de lancement officiel du Guide PUDLO Paris 2017 dans lequel Mister Gilles Pudlowski récence pas moins de 2500 adresses gourmandes dans notre chère capitale.

Yann Couvreur et Denny Imbroisi

Durant cette soirée, j'ai applaudi avec frénésie le surdoué David Toutain qui a obtenu le prix du cuisinier de l'année, j'ai dégusté des créations plus fabuleuses et déroutantes les unes que les autres (mon Dieu, cette crème de chou fleur et son écume de chocolat blanc... ) et j'ai totalement assumé mon rôle de Groupie d'un soir en mitraillant de photos mes chefs favoris (Thierry Marx, Yannick Couvreur,Yanick Alléno, Christian Constant, Akrame Benallal ou encore Jonathan Blot pour ne citer qu'eux...).

 

Vous l'avez compris, j'ai passé une soirée mémorable et évidemment, je suis repartie avec mon petit (pas si petit que ça en fait) guide PUDLO sous le bras!

 Un grand merci et surtout un grand bravo à Cook and Com pour l’organisation de cette soirée d'exception.



A bientôt,

Claire au Matcha

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...